Livraison gratuite à partir de € 100
Livraison standard à domicile
Retours gratuits

L'arthrite chez les chevaux

L'arthrite chez les chevaux est une affection articulaire qui provoque l’érosion du cartilage et entraîne douleurs et boiterie. Cause la plus fréquente de claudication chez le cheval, cette maladie gênante peut toucher plusieurs parties du corps, des jambes au dos, en passant par l’encolure. Dans ce blog, nous vous expliquons ce qu’est l’arthrite au juste, quelles en sont les causes et comment reconnaître cette affection.

Écrit par
Valerie de Clerck
Publié

L'arthrite chez le cheval 101

L’arthrose et l'arthrite du cheval, qu’est-ce que c’est ?

Une articulation est un endroit du corps où se fait la jonction entre deux os. Les extrémités des os sont recouvertes de cartilage, qui les protège. La stabilité des deux os est en outre assurée par les ligaments et la capsule articulaire. La cavité articulaire est remplie de liquide synovial qui permet à votre cheval de bouger de manière fluide.
Une articulation est donc constituée de différentes structures, qui sont étroitement reliées entre elles. Quand un élément de l’articulation est perturbé, on observe rapidement un effet domino et le fonctionnement des autres éléments s’en trouvera aussi affecté.
L’arthrite est une inflammation générale de l’articulation. Si le cartilage qui entoure l’articulation est également endommagé, on parle d’arthrose. L’ensemble de l’articulation est alors éprouvé, avec pour conséquence que votre animal souffre et boite.

Quelles sont les causes d’arthrite et d'arthrose ?

L’arthrite peut s’expliquer par de très nombreux facteurs. Qui plus est, certains chevaux seront plus sensibles aux problèmes articulaires que d’autres. Ainsi, les chevaux âgés, les chevaux de sport, les chevaux en surpoids et les chevaux ayant déjà subi une opération sont le plus souvent touchés par l’arthrose.

Cette pathologie compte deux causes principales :

1. Contrainte anormale sur un cartilage normal

 Le cartilage articulaire de votre cheval était parfaitement sain, mais a été endommagé par une pression exagérée.
Pensez par exemple au sport intensif, aux charges lourdes, aux fractures, aux défauts d'aplombs...

2. Contrainte normale sur un cartilage anormal

 La pression sur l’articulation n’est pas anormalement élevée, mais l’articulation n’est pas parfaitement saine au départ. Cette combinaison entraîne une aggravation de la dégénérescence.
Pensez par exemple à l’ostéochondrite disséquante, une affection dans laquelle un fragment de cartilage se détache et se retrouve libre dans l’articulation.

Comment reconnaître l’arthrite chez le cheval ?

Une certaine raideur, difficultés à mâcher, refus de certains mouvements : de nombreux signes peuvent indiquer la présence d’arthrose chez votre cheval. Nous résumons les principaux symptômes dans
cet article